La justice des émotions

Comment concilier l’impartialité de la justice et la subjectivité des émotions de ceux qui la rendent ? C’est la question qui sous-tend La justice des émotions d’Emmanuel Jeuland, un essai-fiction qui interroge la place et le rôle des émotions dans la théorie du droit.
Pour Emmanuel Jeuland, c’est dans la fiction que les émotions trouvent le mieux à s’exprimer.
Ainsi, deux histoires s’entremêlent : celle d’un recours en justice et de ses acteurs et celle d’une jeune traductrice judiciaire qui mène des recherches sur le langage et l’histoire de la traduction. Les personnages de ces fictions et leurs relations permettent d’éclairer et d’approfondir les réflexions qu’un chercheur mène dans une série de conférences sur la justice des émotions, qui sont mises en scène comme un récit et intercalées entre chaque passage fictionnel.


La collection Les Humanités du droit entend créer un dialogue inédit entre le droit et les autres sciences humaines. La justice des émotions en est le volume d’ouverture : dans cet ouvrage, c’est la littérature qui est mise au service de la science juridique.


Membre cofondateur de l’OuDroPo (Ouvroir de Droit Potentiel), sur le modèle de l’OuLiPo, Emmanuel Jeuland fait preuve de créativité tant dans la langue qu’il emploie que dans les concepts qu’il développe.
Les questions et les thèmes juridiques sont ainsi abordés d’une façon originale et didactique, qui se veut accessible à tout public.
 

Retour sur la page d'IRJS éditions