Édito

Emmanuel Jeuland et Xavier Lagarde
Professeurs à l’Ecole de droit de la Sorbonne –
Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne

La recherche en droit et l’édition juridique ne sont pas seulement passées à l’heure du numérique : elles se sont transformées dans leur essence même. Les manières de chercher au moyen de nombreuses données, par des mots clefs, au-delà des frontières nationales et disciplinaires modifient le sens de la doctrine d’une manière qui n’est pas encore entièrement définie et stabilisée. Lopen access des résultats de la recherche en droit perturbe également le marché de l’édition juridique.

Les parutions dans la Revue Juridique de la Sorbonne (Sorbonne Law Review) resteront accessibles, librement et de manière pérenne. En tous lieux et en tout temps, les chercheurs pourront accéder aux contributions publiées dans la Revue et se dispenser des coûts et des pesanteurs qu'impliquent les circuits traditionnels d'édition et de diffusion.

Les fondateurs de la Revue forment le vœu que la contraction de ces deux activités renforce le lien entre les auteurs et leurs lecteurs, encourage la transmission des savoirs et consolide la communauté des chercheurs qui œuvrent dans le domaine du droit et des humanités.

Cette revue a vocation à accueillir les travaux des chercheurs de l’IRJS mais aussi des travaux provenant d’autres juristes, français ou étrangers. Un comité de lecture a été mis en place pour garantir un haut niveau de qualité et de reconnaissance. Tous les sujets qui intéressent le droit et auxquels le droit s’intéresse trouveront bon accueil. Dans le respect des dispositions de la loi République Numérique, est également envisagée la réédition d’anciens articles de référence, devenus presque introuvables.